6 endroits populaires de Tokyo à visiter absolument

30 juillet 2018 0 Par Tessanix

Vous venez d’arrivé à Tokyo et vous ne savez pas par où commencé? Ou bien vous plannifiez votre séjour pour être sûre de ne rien manquer? Quoi qu’il en soit, j’ai sélectionné pour vous 6 endroits populaires de Tokyo à visiter absolument. A vous d’en profiter 😉

 

  • Shibuya

C’est l’un des 23 arrondissements le plus chaud de Tokyo, Shibuya est reconnu pour être le haut lieu de la jeunesse et des nouvelles tendances. Voilà pourquoi on y trouve les clubs les plus branchés du monde et de nombreuses brasseries japonaises, les fameux Izakayas, où la bière coule à flots. (De quoi calmer les plus assoiffés!). Toutefois, son point névralgique reste cette fameuse zone en sortie de la gare : de la statue du légendaire chien Hachiko comme point de rendez-vous, au Shibuya Crossing. C’est également sur cette esplanade que l’on trouve la « grenouille verte », surnom donné à l’ancienne rame de train Tokyu 5000 qui fait désormais office de centre d’informations pour les touristes.

Carrefour de Shibuya, Japon

Carrefour de Shibuya, Japon

Incontournable : Impossible de visiter Tokyo sans passer par le plus gros carrefour de tous les temps, le Shibuya Crossing. Joignez-vous à la marée humaine et traversez cette intersection mythique où plusieurs milliers de personnes traverse la rue à chaque feu rouge. Si vous n’êtes pas trop «foule» vous pouvez aussi grimper au deuxième étage du Starbucks pour avoir une vue imprenable sur les alentours.

Pour l’expérience : Essayez les restaurants de ramen qui fonctionnent à l’aide de machines distributrices. Vous payez à l’entrée, puis remettez votre coupon à la serveuse/cuisinière/ plongeuse (bref, l’employé multifonctions) qui s’occupe de votre délicieux repas. À noter que sur les machines, les indications sont en japonais seulement, alors bonne chance!

Pour la passion : Si le Japon est la capitale du cosplay, le quartier Harajuku est le lieu de rencontre des cosplayers. On peut y voir des ados, parfois même des gens plus âgés, se balader en costume de personnage de mangas, de jeux vidéo, ou bien juste des gens avec des goûts vestimentaires assez….particulier je dirait.

  • Akihabara

Jalonné de boutiques d’électroniques, de salles d’arcades et de magasins ultramodernes, le quartier d’Akihabara, aussi connu sous le nom de Electric town, est l’endroit par excellence pour votre shopping geek. Dans cette partie de la ville, vous trouverez des gadgets électroniques inimaginables en plus des essentiels de la culture geek. Bref, ce quartier reflète l’engouement des Tokyoïtes branchés pour la modernité.

Maid café, Japon

Maid café, Japon

Pour l’expérience : Outre les boutiques d’électronique, Akihabara regorge de petits cafés surprenants que l’on appelle «maid café». Dans ces petits locaux souvent reclus, les serveuses portent des uniformes de domestiques ou de cosplay et, outre les services de base offerts, on peut également s’adonner à divers jeux et animation. Le divertissement est ainsi poussé à l’extrême et les interactions avec la serveuse sont fréquentes (Je vois déjà venir les plus pervers d’entre vous quand je parle d’interactions et ils se reconnaîtrons, je vous ai à l’oeuil).

  • Asakusa

Temple Sensô-Ji Japon

Temple Sensô-Ji, Japon

Malgré toutes les percées technologiques, Tokyo n’en demeure pas moins fidèle à ses origines et la présence de nombreux temples anciens en témoigne bien. Le temple de Sensô-Ji est d’ailleurs le plus grand et ancien temple de Tokyo, et c’est un incontournable. Très touristique, il demeure tout de même intéressant à visiter et n’oubliez pas de vous adonner aux différents rituels proposés.

Incontournable : Une visite à Asakusa serait incomplète sans un petit détour par le marché fourre-tout qui borde Sensô-Ji. Les allées commerçantes qui mènent au temple et à ses pagodes sont d’ailleurs l’endroit tout indiqué pour acheter vos souvenirs. (Mais je vous conseille quand même de garder votre argent pour des choses plus utiles).

  • Roppongi

Roppongi est un quartier de Tokyo appartenant à l’arrondissement de Minato, au centre de la capitale du Japon. Connu des touristes et expatriés comme lieu branché de sortie nocturne, ce district présente également un vaste complexe urbain appelé Roppongi Hills.

Ruppongi Hils, Japon

Ruppongi Hils, Japon

À la nuit tombée, le quartier devient branché et festif avec son offre pléthorique de restaurants, bars, izakaya et autres boîtes de nuit. Pour être tout à fait complets, il nous faut également citer les clubs à hôtesses, les bars à striptease ou encore les salons de « massage ».

C’est sans doute à Roppongi que les étrangers auront le plus de chances de ne pas se faire refouler à l’accueil, voire où ils seront admis à bras ouverts pour faire la fête, rencontrer des jeunes Japonais et danser toute la nuit avant d’attraper le premier métro au petit matin.

Incontournable : La Tour de Tokyo ce situe également dans l’arrondissement de Minato. Elle fait office d’observatoire et offre une vue imprenable sur Tokyo, autant de jour que de nuit.

  • Ueno

Dans ce quartier se trouve le plus grand parc de Tokyo, le parc de Ueno, d’une superficie de plus de      60 hectares. On y trouve plusieurs musées, dont le Musée national de Tokyo, un zoo abritant de beaux pandas et un plan d’eau coquet à souhait, l’étang de Shinobazu, où il est possible de faire du pédalo en forme de cygne.

Panda de Ueno, Jaon

Panda de Ueno, Jaon

Incontournable: Durant la floraison des cerisiers, en avril, le parc devient tout simplement féerique et vaut amplement le détour, ne serait-ce que pour quelques clichés.

Sakuras en fleur de Ueno, Japon

Sakuras en fleur de Ueno, Japon

  • Odaiba

île artificielle d'odaiba, Japon

île artificielle d’odaiba, Japon

Odaiba est une île artificielle située dans la baie de Tokyo, au sud-est du cœur de la capitale. Constituée majoritairement de bureaux et de centres commerciaux, elle est construite sur un polder imaginé dès 1853. Considérée comme une station balnéaire urbaine, elle est le lieu privilégié pour se divertir les week-ends en famille ou entre amis.

Forcément très bétonnée, la presqu’île est devenue célèbre dans les années 1980, lorsqu’elle a commencé à se développer sur le plan économique.

On y trouve notamment une salle d’exposition internationale (Tokyo Big Sight), le building de Fuji TV, un onsen-spa, quelques musés, des grandes salles d’arcade avec jeux-vidéo et autres, des show-rooms, une grande roue et encore bien d’autres attractions.

La balade à l’extérieur des bâtiments est agréable entre les nombreux magasins, ainsi que sur sa petite plage qui abrite une représentation modeste de la Statue de la Liberté.

Les visiteurs déambulent parfois à Odaiba pour une journée entière, en particulier lors des week-ends et jours fériés, où les familles viennent s’y divertir avec leurs jeunes enfants et/ou faire du shopping.